Never-ending man :
Hayao Miyazaki

Owaranai Hito : Miyazaki Hayao

Un documentaire de Kaku Arakawa

Réalisateur légendaire du cinéma d’animation, co-fondateur du Studio Ghibli avec Isao Takahata (1935-2018), auteur d’une dizaine de longs métrages, tous considérés comme des chefs d’œuvre (Le château dans le ciel (1986), Mon voisin Totoro (1988), Kiki la petite sorcière (1989), Porco Rosso (1992), Princesse Mononoke (1997), Le voyage de Chihiro (2001), Le château ambulant (2004), Ponyo sur la falaise (2008)… ), Hayao Miyazaki annonce sa retraite en 2013, à la sortie de son film Le vent se lève.

Kaku Arakawa, réalisateur pour la télévision publique japonaise, et ami du maître de l’animation, reçoit son autorisation pour le filmer durant les deux années qui ont suivi cette annonce.

©NHK

Je n’ai jamais pensé que je ferais beaucoup de films.
Quand on parvient à en faire un, on peut déjà s’estimer heureux.

Hayao Miyazaki

Miyazaki, âgé de 74 ans, est alors en plein travail de réalisation pour un court métrage (et en images de synthèse !).

Impossible pour lui de modérer sa passion, son élan créateur. Homme de contradiction, il clame l’annonce de sa retraite à chaque nouveau film, mais jamais n’y parvient. La retraite c’est l’ennui, et que faire si ce n’est des films ? Voilà précisément pourquoi il est appelé “Never-ending man”», l’homme qui ne s’arrête jamais.

©NHK

“Boro la chenille” est un film de 12 minutes, destiné à être projeté uniquement au sein du musée Ghibli (Mitaka, Japon), dès 2018. Connu pour son intransigeance, son obsession du détail et de la perfection, Miyazaki s’émerveille en observant une plante et une chenille au microscope. Il trace et peint ses esquisses avec soin. 

Très attaché aux méthodes d’animation à la main, il ne cache pas sa grande inquiétude envers les nouvelles techniques d’animation dont il critique le rendu et les mouvements “sans vie”. Il n’est pour autant pas totalement réfractaire, car cette technologie pourrait l’aider à poursuivre son travail en se ménageant davantage. C’est que le dessinateur craint la vieillesse, l’usure de son corps qui ne lui permet plus de travailler au même rythme ; il craint de ne pouvoir être en mesure d’achever son projet, tout en se trouvant incapable de déléguer. 

Le film ne gomme ainsi pas les nuances et aspérités de l’artiste, notamment son extrême exigence (envers son travail et ses collègues avec qui il peut se montrer dur).

"les studios Ghibli s’arrêteront
quand Miyazaki arrêtera"

C’est ce monopole, cette quête de perfection qui empêche Miyazaki de trouver un successeur, aucun du moins qu’il estime à sa hauteur. 
Le producteur Toshio Suzuki, ami de longue date de Miyazaki, s’est résigné : “les studios Ghibli s’arrêteront quand Miyazaki arrêtera”.

Extraits : Miyazaki travaille sur son film "Boro la petite chenille"

©NHK

Donnant très peu d’entretiens et fuyant les apparitions médiatiques, Hayao Miyazaki est un génie discret, une légende dont le présent document permet d’entrapercevoir le visage humain. Un homme à l’absolu créatif, confiant ses doutes, ses craintes et livrant ses réflexions sur la création, la vieillesse, la transmission et le besoin de poursuivre son travail.

Kaku Arakawa, contraint de filmer le plus discrètement possible, caméra à l’épaule, capture ces moments de vie, de confident à confident.

Je ne devais pas être là pour travailler mais pour discuter et si je voulais prendre des images, il fallait que ce soit fait discrètement.

Kaku Arakawa

Sans style visuel particulier, le film donne l’impression de ne pas avoir été prémédité ou travaillé, les images ne sont pas toujours de qualité, de même que le son.

Mais de cette forme minimaliste se dégage quelque chose de précieux : une spontanéité et une authenticité certaines, ce qui en fait un documentaire rare, permettant d’approcher au plus près Hayao Miyazaki, personnalité ô combien estimée. 

aujourd'hui

Hayao Miyazaki, 80 ans, travaille depuis 2018 sur son nouveau long métrage “Comment vivez-vous ?” adapté d’une nouvelle de Yoshino Genzaburô, et attendu pour 2023.

filmographie colaco

Une filmographie d’Hayao Miyazaki est disponible sur notre site Internet, complétée par tous les programmes actuellement disponibles en vidéo.

Copyrights :

Textes : © Colaco
Images : © NHK

Never-ending man Hayao Miyazaki
Retour en haut