La Cravate

Un documentaire de Mathias Théry et Etienne Chaillou

Les coulisses de l'extrême-droite

"La cravate", un documentaire d’Etienne Chaillou et Mathias Théry, permet de glisser un regard dans les coulisses du parti d’extrême-droite en brossant le portrait d’un jeune militant.

Bastien a 20 ans, il vit dans le nord de la France. Militant d’extrême-droite depuis 5 ans, il accepte d’être filmé lors de la campagne électorale de 2017. Durant l’effervescence de ces mois, le parti du "Front national" est en phase de "dédiabolisation", on peut y observer les stratégies de communication, la mécanique générale du parti avec ses ressorts sociologiques et psychologiques.

Le récit d’une trajectoire individuelle au cœur des rouages politiques

Bastien est à la fois acteur et spectateur : un second tournage a été organisé plusieurs mois après le premier, où Bastien est filmé face caméra alors qu’il découvre le “verbatim” devant les réalisateurs. Il donne son aval, il ne cachera rien de son parcours.

Le parti permettrait à Bastien de devenir quelqu’un, redevenir respectable ; d’où le titre de “La cravate”, attribut du politicien, un symbole. Mais Bastien a un passif difficile à assumer, qui bloque son ambition. Ancien skinhead, il se retrouve bloqué, indésirable dans le parti dont il cherche lui aussi la “dédiabolisation”.

Le choix des réalisateurs

Le documentaire ne confronte pas le parti directement, il s’introduit dans le milieu à distance, avec l’usage d’une narration au passé simple rappelant la forme littéraire, un choix des réalisateurs : 

“La force du roman est de centrer l’attention sur un personnage, lequel nous permet d’entrer dans un milieu. Nous avons décidé que ce serait le destin de Bastien qui nous donnerait des clés de compréhension du parti d’extrême-droite et non l’inverse.”

Un documentaire orienté

C’est aussi un moyen d’établir un dialogue tout en maintenant leur désaccord. La voix off s’exprime par-dessus les images, donnant une orientation au documentaire, entrecoupé de scènes ou Bastien s’exprime frontalement. Ce dispositif amène le protagoniste à s’interroger régulièrement. En filigrane, il se livre à une introspection progressive qui laisse à penser que l’expérience du film influera peut-être son parcours.

Critiques presse

Date de sortie le 25/08/2020

La Cravate
Retour en haut