Réalisé par Anne-Claire Dolivet

petites danseuses

Un documentaire coécrit avec Mathias Théry

© 2020 – Pyla Prod – Upside Films

La caméra d’Anne-Claire Dolivet filme pendant une année entière une bande de petites filles, âgées entre 6 et 12 ans, qui suivent les cours intensifs d’un atelier de danse dans le 18ème arrondissement de Paris. Le documentariste Mathias Théry (La cravate, 2019), est ici co-auteur.

Petites danseuses parle de danse mais ne se limite pas à ce sujet, c’est un film sur l’enfance, sur sa manière de s’adapter à ce milieu exigent et compétitif, un film sur l’apprentissage et l’abnégation. Quand l’enfance, dans toute son innocence et sa candeur, percute le monde adulte avec sa quête de l’excellence, le jugement de soi, la peur de l’échec…

Des cours de danse jusqu’au concours, avec quelques incursions dans leur domicile, quatre jeunes filles sont filmées : Jeanne, la plus jeune, âgée de six ans, Olympe, vive et imaginative, Ida déterminée et compétitive, et Marie, à l’aube de l’adolescence, du changement de son corps et du choix de son avenir dans la danse.

Lire la vidéo

Jeanne, Olympe, Ida et Marie ne suivent pas de simples cours de danse hebdomadaires, mais un cursus intensif, appelé sport étude (danse étude) : les jeunes élèves vont à école le matin, et dansent tous les après-midis pour un travail soutenu. 

Comment concilier rêves d’enfant et exigences d’athlète ? Et du côté des parents, comment accompagner l’enfant, jusqu’où le pousser ?

Les quatre jeunes filles gravitent autour de la figure marquante du documentaire : le professeur de danse. Charismatique, elle est l’adulte qui sait inspirer le dépassement de soi, qui prône la compétition mais pas la concurrence.

« C’est aussi ce que je souhaitais montrer. Pourquoi les parents acceptent-ils que leurs enfants fassent autant de danse par semaine et passent des concours ? Parce que cela fait écho à notre société, où l’on est confronté assez tôt à la compétition, aux notes, aux entretiens… Les parents se disent qu’au-delà de la danse, cet entrainement à se dépasser prépare leurs enfants à l’avenir. »

« Muriel est à la fois rigoureuse et bienveillante. Je pense que c’est pour ça que les parents acceptent de lui confier leurs enfants. Elle refuse de faire rentrer ses élèves dans un moule. Elle considère au contraire qu’elles arrivent avec leurs différences et leurs défauts et que sa mission est d’arriver à en faire des qualités, afin qu’elles deviennent solistes dans de grandes compagnies et puissent s’épanouir sur scène. »

Anne-Claire Dolivet

© 2020 – Pyla Prod – Upside Films

Sensible et immersif, Petites danseuses est filmé à hauteur d’enfant et commenté en voix off, composé de paroles enregistrées en studio mais aussi d’interviews recueillies au dictaphone.

Bande-annonce

Lire la vidéo

© 2020 – Pyla Prod – Upside Films

A propos de la réalisatrice

Anne-Claire Dolivet a exercé en tant que monteuse pendant plus de dix ans, avec une prédilection pour le montage de documentaires et l’écriture à quatre mains. Elle est devenue réalisatrice de sujets destinés à des émissions de télévision durant dix autres années. Petites danseuses est son premier long métrage documentaire.

© 2020 – Pyla Prod – Upside Films

Date de sortie le 07/12/2021

Petites danseuses
Retour en haut