un documentaire de delphine GLEIZE

beau joueur

rugby

Aviron bayonnais

"J’ai imaginé "Beau joueur" comme le roman d’un dépit amoureux et la chanson d’une reconquête."

L'Aviron Bayonnais

L’Aviron Bayonnais est fondé en 1904 par des rameurs passionnés par le rugby qui l’intègrent à leur club dès 1906. Il gagne son premier championnat de France en 1913 et se professionnalise en 1999.
En 2015, la saison se termine sur un exploit : l’Aviron bayonnais arrive en tête de la ProD2 et remonte dans le Top14.

 La tension est à son comble pour désormais s’y maintenir, mais la saison 2016 s’annonce difficile. Il est au bas du classement dès le mois d’octobre, quand Delphine Gleize pose sa caméra dans les vestiaires du club. Pendant sept mois, elle décide de filmer.

“Beau Joueur” n’est cependant pas un film sur le rugby :

“C’est pour moi un film sur le groupe qui doit se maintenir en tant que groupe quel qu’il soit. Et c’est un film sur l’utopie. Ces hommes sont mus par le désir de revivre une joie intense qu’ils ont éprouvée à un moment de leur vie, un eldorado qu’ils ont caressé… Ils luttent, en groupe, pour goûter à nouveau à ce plaisir. “

Un parti pris original

Dans cette optique, Delphine Gleize ne montre aucune image du jeu en lui-même ni ne discute de stratégie, sa caméra se focalise sur les joueurs. Elle les filme dans les vestiaires, à l’entraînement, au lendemain de leurs défaites ou à la veille de leurs prochains matchs… 

On suit le cours des affrontements sur les visages des remplaçants sur le banc de touche :
“Mon film (…) n’est pas une retransmission, mais raconte une transmission. Je ne veux pas qu’on se pose la question de “comment ils encaissent des essais”, mais plutôt “comment ils continuent à se battre”.”

La caméra capte les émotions : le doute, l’impuissance, la colère, les joies, la tristesse, la résignation, la peur et la douleur aussi, douleur des corps et appréhension des blessures (réelles)… Des choses qu’on ne voit finalement pas lors des matchs télévisés.
Un parti pris original qui n’empêche pas de distiller une tension prenante et de se prendre au jeu, même en étant peu familier ou intéressé par le rugby.

Date de sortie le 15/09/2020

Beau joueur
Retour en haut