L'Odyssée de Choum

3 courts-métrages

“L’Odyssée de Choum” est un programme composé de trois courts métrages d’animation.
Tous ont un point commun : leurs personnages principaux sont des oiseaux qui vont vivre une ou des rencontres.
A partir de 4 ans.

Le nid, de Sonja Rohleder

2019 – 4 mn
Dans la nuit, un drôle d’oiseau solitaire, un oiseau de paradis, est à la recherche d’une âme soeur. Pour attirer l’attention d’un nouveau partenaire, il effectue une parade nuptiale.

La musique joue dans Le Nid un rôle fondamental. Au début, on entend des sonorités lugubres qui se métamorphosent en mélopées caraïbéennes trempées de free jazz. Orchestrant un marimba, une flûte ou encore un vibraphone, le compositeur allemand Jens Heuler signe une mélodie veloutée et orchestrale. 

Ce court métrage d’animation a été entièrement réalisé à la main. A travers ce film sans dialogue où la musique et les couleurs servent tout autant le récit que les émotions, la réalisatrice irlandaise Carol Freeman met en scène un conte initiatique autour d’un baleineau abandonné.

L'oiseau et la baleine, de Carol Freeman

2018 – 7mn
Repoussé par les siens car il ne sait pas chanter, un baleineau erre dans l’océan et brave de nombreux dangers. Lorsqu’il remonte à la surface, il rencontre un oiseau en cage, seul rescapé d’un naufrage. L’oiseau lui, chante merveilleusement bien…

L'odyssée de Choum, de Julien Bisaro

2019 – 26mn
Choum, la petite chouette, vient juste d’éclore lorsque la tempête renverse l’arbre qui l’abritait. Tombée du nid, la voilà qui s’élance cahin-caha poussant le second œuf de la nichée à la recherche d’une maman…

Le film est situé en Louisiane. Plusieurs raisons à cela : “La première est liée au parcours de Choum : il nous fallait une faune et une flore riches et variées à lui faire découvrir. C’est également une région du globe où il y a beaucoup d’ouragans et de tempêtes. Or nous voulions ouvrir le film sur une tempête qui est l’événement déclencheur de l’histoire.”

Avant même de sortir de sa coquille, Choum entrevoit le visage d’un écureuil. Serait-ce sa mère ?
Comme si la quête de ses parents ne lui suffisait pas, Choum voit l’oeuf dans lequel se trouve encore son frère lui échapper.
Deux quêtes pour un petit animal, c’en est trop ?
Eh bien non, pas pour Choum qui malgré son manque d’affection demeure vaillante, courageuse et téméraire.
En deux jours la petite chouette va grandir à pas de géant. Elle s’étonne et découvre tout avec un appétit sincère, tendre et émouvant :
une goutte d’eau ou les vesses de loup, les animaux ou les humains, tout est matière à observation.
Elle a tant de choses à apprendre !

Date de sortie le 22/09/2020

L’odyssée de Choum
Retour en haut