Stargirl

Saison 1

Lire la vidéo

Courtney Whitmore est une adolescente gentille, intelligente et sportive. Suite au remariage de sa mère, la lycéenne quitte Los Angeles, en Californie pour Blue Valley, dans le Nebraska. Courtney a du mal à s’adapter à sa nouvelle école, à sa nouvelle famille et à se faire de nouveaux amis. Elle va découvrir que son beau-père était le copain d’un super-héros. Elle va alors emprunter le bâton cosmique de l’ancien super-héros et s’allier avec la Justice Society of America pour combattre les méchants.

Les critiques de presse

Anecdotes

Brec Bassinger est la première comédienne américaine à incarner Stargirl

Brec Bassinger est la première actrice américaine à incarner Stargirl.

Celle-ci n’a pas souhaité regarder les performances précédentes de ses collègues canadiennes – Britt Irvin dans Smallville et Sarah Gray dans DC : Legends of Tomorrow – afin d’apporter un œil neuf au personnage. A son égard, le créateur Geoff Johns affirme :

Dès que je l’ai vue, j’ai su qu’elle serait Courtney. Elle a un humour, un enthousiasme, une énergie et un optimisme innés.

Une super-héroïne inspirée par la défunte sœur du créateur

La série est adaptée des aventures de Courtney Whitmore, alias Stargirl, publiées chez DC Comics dès 1999. La super-héroïne a été créée par Geoff Johns lui-même.

Le nom, l’apparence et la personnalité de ce personnage ont été inspirés par la défunte sœur du créateur, qui a perdu la vie lors de l’explosion du vol TWA 800 en 1996.

Préparation physique

Alors qu’elle venait de donner naissance à une petite fille, Joy Osmanski a repris le chemin de la salle de sport afin de se préparer physiquement au rôle de Paula Brooks – alias Tigress.

Je voulais faire autant de cascades que possible. J’ai commencé à travailler très sérieusement pour la première fois de ma vie, avant le pilote, pendant trois mois. Une fois sur le plateau, je me suis rendue compte que ma formation de danseuse allait également me servir pour les chorégraphies de combats.“, raconte-t-elle.

Ce qu'il faut retenir

Stargirl, lancée en mai 2020 sur DC Universe, pourrait bien être la bonne surprise héroïque que l’on n’attendait pas.

S’adressant à toute la famille, elle saura se faire apprécier aussi bien des amateurs de séries ados drôles et intelligentes que les fans purs et durs des super-héros DC qui seront heureux de voir ce bel hommage à l’Age d’or des comics.

Les 13 épisodes de cette première saison de Stargirl reposent avant tout sur les notions d’héritage et de passation de pouvoir.

Elle nous ramène aux origin stories de Spider-Man ou de Flash, mais aussi à Smallville pour le coté petite ville paumée au beau milieu de nulle part et le parcours initiatique qu’entreprend Courtney, tiraillée entre son besoin de sauver le monde, sa famille, et sa vie « normale ».

Alors que, menés par le redoutable Icicle, les super-vilains de l’Injustice Society of America refont surface un à un, Courtney va réunir autour d’elle une bande de lycéens marginaux pour constituer une nouvelle Justice Society of America.

Le début d’une guerre entre le Bien et le Mal, mais aussi entre anciens super-vilains et nouveaux super-héros : voilà ce qui constitue le fil directeur de Stargirl.

Son ambiance old-school jusque dans sa bande-son et son côté épique et bon enfant évoque le cinéma des années 80 de Spielberg, de Zemeckis, ou de Joe Dante.

Mais au-delà de ça, la série de Geoff Johns émerveille principalement grâce à sa galerie de personnages.

On prend un réel plaisir à les voir développés et approfondis au fil des épisodes qui explorent autant les premiers pas des acolytes de Courtney que le passé des membres de l’Injustice Society of America, qui cachent derrière leurs actes néfastes des motivations pas toujours si maléfiques.

Porté par une Brec Bassinger étonnante de charisme et d’émotion, le casting de cette nouvelle série DC s’en sort avec les honneurs.

L’alchimie entre Bassinger et Luke Wilson, palpable aussi bien dans les scènes familiales que dans les moments où le duo Stargirl-S.T.R.I.P.E. passe à l’action, est sans aucun doute ce que le drama super-héroïque réussit le mieux.

Stargirl, avec ses effets spéciaux réussis et ses scènes de combat joliment chorégraphiées, n’a pas grand-chose à envier aux films de super-héros qui déferlent année après année sur nos écrans.

Ces 13 premiers épisodes distillent assez de mystères et de surprises pour nous tenir en haleine, le final laissant la porte ouverte à de nombreuses possibilités qu’on a déjà hâte de découvrir en saison 2.

Date de sortie le 28/04/2021

Stargirl Saison 1
Retour en haut