The Gilded age

Saison 1
©HBO

Synopsis

9 épisodes
De Michael Engler et Salli Richardson-Whitfield
Avec Louisa Jacobson, Morgan Spector, Carrie Coon, Denée Benton, Cynthia Nixon, Christine Baranski
  1. Après la mort de son père, la jeune Marian Brook, issue d’une famille d’anciens aristocrates très conservateurs mais peu fortunés, quitte la Pennsylvanie pour s’installer avec ses tantes à New York.

Accompagnée de son amie Peggy Scott, une écrivaine en quête d’un nouveau départ, Marian va découvrir la haute société et se retrouver au milieu d’un conflit entre une de ses tantes et leurs voisins, l’ambitieux magnat des chemins de fer George Russel et sa femme Bertha.

Dans un monde en pleine révolution, Marian devra choisir son camp : suivre les règles dues à son rang, ou bien suivre sa propre voie…

Le casting

Après être apparue dans quelques productions théâtrales, Louisa Jacobson incarne Marian Brook, l’héroïne de The Gilded Age. La série offre un premier grand rôle pour l’actrice qui n’est cependant pas une débutante ordinaire : Louisa Jacobson n’est autre que la fille de Meryl Streep et s’apprête donc à marcher dans les pas de sa mère.

Face à elle, Christine Baranski et Cynthia Nixon interprètent Agnes van Rhijn et Ada Brook, les tantes de Marian. La première, qui joue une mondaine fière et têtue qui s’accroche aux anciennes valeurs de l’élite new-yorkaise, s’est récemment illustrée sous les traits de l’avocate Diane Lockhart dans The Good Wife puis The Good Fight et a également donné la réplique à Meryl Streep dans la comédie musicale Mamma Mia !. Cynthia Nixon, inoubliable Miranda de Sex and the City, prête ses traits à la seconde tante, une femme bien plus discrète qui vit aux crochets de sa sœur.

©HBO

Maire de Chicago dans Pearson ou père de famille protecteur dans The Plot Against America, Morgan Spector présente une toute nouvelle facette dans The Gilded Age en incarnant George Russell, un magnat des chemins de fer impitoyable. Carrie Coon, incontournable depuis The Leftovers, enchaîne les films sur grand écran : Gone Girl, Pentagon Papers, SOS fantômes – L’héritage… Elle incarne Bertha Russel, une femme déterminée à utiliser sa position et son argent pour se faire une place dans une société qui résiste au moindre changement.

Enfin, Denée Benton (UnREAL) joue Peggy Scott, qui se lie d’amitié avec Marian et se met à travailler pour ses tantes en tant que secrétaire tout en poursuivant ses rêves de devenir journaliste et écrivain.

©HBO
©HBO
©HBO

Par le créateur de
Downton Abbey

Adepte des fresques historiques, le Britannique Julian Fellowes, créateur de Downton Abbey, ausculte le fonctionnement de la bonne société new-yorkaise de la fin du XIXème siècle, à laquelle on ne peut s’identifier, mais qu’il parvient à rendre attachante grâce à des dialogues particulièrement savoureux.

Contrairement à Downton Abbey, le cadre ne se limite pas à une seule demeure, c’est la ville entière qu’on parcourt. Et si les gratte-ciels n’apparaissent pas encore sur la ligne d’horizon, c’est bien dans un New York en pleine transformation, tant architecturale que sociétale, que se situe l’action.

Sur fond d’affrontement entre deux mondes, d’un côté la haute-bourgeoise et de l’autre les nouveaux riches, Julian Fellowes n’hésite pas à s’emparer de sujets contemporains tels que l’indépendance des femmes ou encore la représentation des Afro-Américains.

©HBO

Presse

©HBO
The gilded age
Retour en haut